Ecrire une carte postale sonore

fiche outils écrire une carte postale sonore mettre en voix une lettre
Se glisser dans l’uniforme d’un Poilu, lui emprunter ses mots et les mettre en voix. Imaginer ces écrits des tranchées, ceux qui disent le froid, la mort, les rats … Ecrire, puis dire les maux de la 1ere Guerre, les faire entendre. Maux de guerre, paroles de poilus, c’est le projet mené cette année avec ma classe de 3eme. L’objectif ? Ecrire et mettre en voix une lettre en cours de français pour ensuite la transformer en carte postale sonore dans le cadre du cours de musique. Vous dire qu’il n’y a qu’un pas entre ces deux étapes serait vous mentir, mais il y a quelques fiches de travail que je vous propose aujourd’hui, si l’aventure vous tente vous aussi. 

Ils revêtent cette année encore l’uniforme bleu horizon, les 3eme, chaussent  de gros godillots boueux et marchent dans les pas de ceux qui ont combattu dans les tranchées. Avec la lecture et l’étude du recueil Paroles de Poilus de Jean-Pierre Guéno, ils lisent les noms et les lettres de ces pères, frères, camarades, cousins, fils, amis … Lire, se plonger dans la correspondance des soldats de la 1ere Guerre, c’est en entretenir la mémoire, écrire leurs peines et celles de leurs proches c’est les comprendre. Mettre en voix sa lettre, dire leurs maux, c’est les faire vivre. 

Nos écrits, des tranchées et d’ailleurs.

Soldat, épouse endeuillée, infirmière, opérateur cinématographique, condamné pour trahison, ouvrière, gueule cassée, enfant apeuré, marraine de guerre, père révolté, financée inquiète … Les acteurs, actrices et victimes de cette guerre ne manquent pas, alors face à la multitude de rôles à endosser, de peaux dans lesquelles se glisser, j’ai souhaité proposer à mes élèves des sujets variés. Faire entendre la voix de tous et de toutes, par souci égalité bien sûr, mais aussi parce que les douleurs et les ravages nés de ce conflit ont bien largement débordé le cadre des tranchées. Au cours de la séquence, nous avons travaillé sur l’identité multiple des Poilus : époux, frères, amis, fils, camarades, fiancés, amoureux fous, gueules cassées, hommes brisés, dévoués, sacrifiés, héros de guerre ou jeunes garçons apeurés … Il me semblait donc logique de proposer des sujets d’écriture qui laissaient entrevoir toutes ces facettes, de ne pas se limiter à ne faire écrire et parler que des soldats, des corps battants.

Télécharger les sujets de rédaction pdf

Comment procéder ?

Faire écrire une lettre en endossant l’uniforme d’un poilu est un exercice traditionnel en français, vous n’aurez aucune peine à l’intégrer à votre séquence sur la 1ere Guerre mondiale (Agir dans la cité : individu et pouvoir). Si vous avez la chance d’embarquer avec vous un ou une collègue de musique, il ou elle peut proposer en parallèle une séquence en lien avec la période historique travaillée (chanson de Craonne …) et une activité autour de la carte postale sonore. En français, au terme de leur étude du recueil et d’un travail sur la lettre et ses codes, les élèves rédigent donc leur courrier conformément au sujet choisi et proposé plus haut.

Pour les guider dans la construction de leur lettre, dans la recherche et l’élaboration de tranches de vie réalistes et efficaces, j’ai proposé à mes élèves de suivre la fiche de travail que je vous présente plus bas. Au terme de cette réflexion, je propose ensuite aux élèves plusieurs séances sur la voix : lecture expressive, mise en voix, entraînement au CDI, l’idée est de les aider à s’approprier leur écrit, les aider à se mettre le texte dans la bouche avant de procéder à leur lecture enregistrée. 

Une fois la lettre enregistrée, c’est à votre collègue de musique d’entrer en scène ! Fond sonore, bruitages, instruments … les élèves ont toute une palette d’effets pour créer une ambiance, un arrière plan musical qui aura pour but d’habiller, de sublimer leur texte et d’offrir à leurs mots encore plus de résonance. Tablette, smartphones, les outils, instruments … les outils ne manquent pas. Là encore, je vois un intérêt certain dans  la variété des sujets proposés, certaines lettres peuvent se répondre, se faire écho. Les élèves ont alors la possibilité de proposer un travail en duo lors de la phase d’enregistrement ou à posteriori en montant les lectures de façon à ce qu’elles s’enchaînent, dialoguent. 

Evaluer ? Comment ?

Si vous êtes tenté.e comme moi d’évaluer le travail de vos élèves, cet exercice est tout indiqué pour valider les attendus de fin de cycle (en 3eme) et les compétences exploitées en lecture et à l’oral : lire un texte à haute voix de manière claire et intelligible ; s’engager dans un jeu théâtral, percevoir et exploiter les ressources expressives et créatives de la parole … Personnellement, pour cet exercice, je ne note pas le travail écrit, j’en vérifie les étapes et j’en accompagne la réalisation, je n’évalue donc que la version finale que les élèves me restitue sous forme d’enregistrement MP4. (Ma grille d’évaluation est disponible juste après.)

Les fiches outils

La première fiche proposée aux élèves a pour but de les aider à construire les univers de leur personnage principal. Tranches de vie, émotions ressenties, mais aussi décors et univers sonore. En une séance ils peuvent déjà construire un brouillon efficace et synthétique, rassembler les premières informations ou leurs idées sur un document unique proposé au format livret. Le travail mené dans le cadre de ma séquence en français tout comme la collaboration avec ma collègue d’Histoire-Géographie, nous ont dispensé d’une phase de recherches documentaires, mais elle peut facilement s’envisager en amont. Comme l’un des principaux objectifs est d’écrire des lettres réalistes et conformes d’un point de vue historique, nous n’avons eu, lors de cette phase de construction de nos brouillons, qu’à faire une petite recherche sur les prénoms les plus courants ces années là. 

Le livret de travail comprend aussi une boîte à outils, il m’a en effet semblé utile de proposer sur le document une synthèse des éléments et des notions travaillés dans le cadre du cours. L’avantage étant aussi d’éviter en phase d’écriture les incessantes allées et venues dans le cahier. J’y ai ajouté une petite bibliographie rappelant les ouvrages lus ensemble et ou disponibles au CDI. Le verso ne se compose que d’un espace de rédaction, les élèves écrivent donc leur 1er jet sur le livret. De cette façon, j’ai également accès lors de la phase de correction ou de relecture aux écrits préparatoires. Le document unique permet également un contrôle rapide des différentes phases de travail. 

fiche outils écrire une carte postale sonore mettre en voix une lettre paroles de poilus lettres tranchées 3eme

Télécharger le livret de travail.pdf

Enfin, je vous glisse ici la grille de compétences ou de critères de réussite confiée aux élèves lors des phases d’entrainement et d’enregistrement et que je récupère avec la carte postale au format MP4. Cette petite fiche leur rappelle les compétences qu’ils doivent réinvestir à l’oral et sur lesquelles ils sont évalués (respect des consignes d’écriture, texte cohérent et structuré, propos audibles, rythme, lecture fluide, émotions et expressivité, habillage sonore adéquat et de qualité.) 

Télécharger la grille d’évaluation.pdf

Pour conclure, j’ajouterai juste que pour ce type de travaux il ne vous faudra pas oublier de demander au préalable à leurs représentants légaux  l’autorisation nécéssaire pour enregistrer vos élèves. Ici nous prévoyons de mettre en lumière leurs diverses réalisations (et oui, ce n’est pas fini, il se pourrait bien que je vous reparle très bientôt de ce projet) alors nous avons aussi demandé à pouvoir les diffuser. Et promis, si on m’y autorise, je vous glisserai quelques extraits ici aussi.

Et puis comme l’idée de la carte postale sonore est déclinable à l’infini, j’attends avec impatience de lire vos belles idées et vos envies dans les commentaires 

A très bientôt, ici et sur les réseaux

Céline. 

la bande à Baudelaire-blog-école-français

2 Comments on “Ecrire une carte postale sonore

  1. Je travaille actuellement sur le roman Cris de Laurent Gaudé. J’avais l’idée de mettre en voix ses textes qui sont très puissants. Mais comme les jeunes ont eux aussi écrit de sublimes lettres, j’ai bien envie d’alterner.
    L’idée d’une musique adaptée me plaît beaucoup ou bien certains bruitages. Est-ce que tu sais sur quel logiciel travaille ta collègue ?
    Merci pour ces idées !

    • Hello, comme nous utilisons les iPad du collège, la collègue de musique travaille avec Garage Band, elle en est très contente. La qualité sonore est vraiment excellente aussi.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *