Manipuler les figures avec style.

La bande à Baudelaire leçon à manipuler
Manipuler pour apprendre, associer gestes et lecture, prendre les choses en main pour aider sa mémoire … voilà en quelques mots comment résumer mon idée de départ. Penser l’élève comme l’acteur de ses apprentissages, c’est peut-être aussi aller plus loin et imaginer son corps en action lorsqu’il est question d’apprendre une leçon. Vous l’aurez compris, avec cette première leçon à manipuler, je me lance dans l’expérimentation, je tâtonne, je teste et mes élèves aussi. Nos premiers cobayes ? Les figures de style ! Stylées, manipulées, voici j’espère bien résumées, les deux leçons que je vous propose ici.

Composition des livrets : 

  • Le premier livret vous propose de travailler les figures de style suivantes : périphrase / comparaison / métaphore / personnification / allégorie / métonymie / synecdoque / parallélisme / chiasme. 
  • Elles sont regroupées en trois catégories : les figures qui créent des images / les figures qui opèrent des glissements de sens / les figures de construction. 
  • Le second livret vous propose de travailler les figures de style suivantes : répétition / anaphore / accumulation / gradation / exagération / hyperbole / antithèse / oxymore / euphémisme / litote.
  • Elles sont regroupées en trois catégories : les figures d’insistance et de répétition / les figures d’opposition / les figures d’atténuation. 

Ce qu’il vous faut pour composer vos livrets

  • nos deux leçons imprimées en recto-verso 
  • nos deux pages de définitions
  • de la colle
  • une paire de ciseaux
  • un texte à travailler ou votre corpus d’exemples 

Le déroulé de la séance

Distribuez votre livret et la colonne de définitions. Les définitions sont mélangées, les élèves doivent donc les lire, les découper, les positionner en face de la bonne figure de style puis coller après validation.

Une fois les définitions mises en place, les élèves doivent alors compléter le rabat de droite en y inscrivant des exemples adéquats (que vous avez distribués ou qui sont à relever dans un texte).

Lorsque les pages intérieures des livrets sont justes et complètes, les élèves peuvent alors découper le rabat de droite (en suivant le marquage proposé).  La leçon peut alors être manipulée, les petites languettes jouent leur rôle de  caches, mais les catégories de figures de style restent lisibles. En utilisant les petits volets à leur disposition les élèves peuvent alors mémoriser seuls leur leçon, occulter la définition et l’exemple, tenter de les restituer. Il leur est aussi possible de travailler sur le corpus d’exemples en n’ouvrant que le rabat de droit, charge à eux ensuite de désigner la bonne figure de style.  

Télécharger le livret 1

Télécharger les définitions et le corrigé du livret 1

Télécharger le livret 2

Télécharger les définitions et le corrigé du livret 2

Si vous avez été séduit.e par cette première proposition, je vous invite à rester dans les environs. Ces petites leçons sont follement amusantes à concevoir et il semblerait que mes élèves aiment tout autant que moi les manipuler. Affaire à suivre donc …

Céline.

la bande à Baudelaire-blog-école-français