jeu de tarot à découper la bande à baudelaire divination conjugaison cartomancie cours de français

Un jeu de Tarot divinatoire pour vos cours de cartomancie à Poudlard !

S’il est un cours à Poudlard que les petits moldus rêveraient d’avoir en vrai, c’est bien celui de Sybille Trelawney ! Voir l’avenir, lire dans les cartes, maîtriser le destin de chacun … de quoi prédire les contrôles surprises, deviner les questions de l’interrogation de français ou encore esquiver les jours de brocolis à la cantine ! Pour ce qui est des brocolis, je ne garantis rien, mais promis le jeu de Tarot que je vous propose aujourd’hui ravira vos moldus et fera rimer divination avec … conjugaison ! 

Rédiger des prédictions, s’essayer à la divination, un exercice difficile qui demande surtout de manipuler la conjugaison ! Voir l’avenir, lire le passé, interroger le présent, c’est pour vos petit.e.s voyant.e.s : utiliser le futur pour évoquer un avenir certain, le présent pour décrire une situation actuelle. C’est travailler les temps du passé : plus que parfait, passé composé, imparfait … Et c’est aussi évoquer des situations incertaines ou possibles en utilisant le conditionnel. 

C’est en somme, un travail complexe au cours duquel l’élève devra réinvestir ses connaissances, laisser parler son imagination et répondre aux attentes du sujet. Un exercice ambitieux donc et qui pourrait à première vue rebuter plus d’un.e moldu.e ! Oui, mais si à l’art de conjuguer se mêle celui de tirer les cartes, alors là, c’est une toute autre histoire …  Read More

sketchnoting sketchnote cours de français fiche de révision

Sketchnote ton cours

En élaborant la fiche outil Sketchnote de séquence, j’ai vite compris que cette façon graphique et synthétique d’organiser sa trace écrite avait de sérieux atouts et un fort potentiel. Il n’en fallait pas plus pour me donner envie de proposer aux élèves de sketchnoter ! C’est donc cette fois, une fiche outil à destination des élèves que je vous propose ici. Une fiche méthode qui je l’espère saura, dans le plus pur esprit du sketchnote, les aider à construire leur trace de A à Z. Testée et validée par mon équipe de 3eme, je vous détaille aussi les dessous de notre travail sur la prise de notes et vous explique comment et pourquoi nous avons sketchnoter. 

Concevoir dans son intégralité une trace efficace, synthétique, graphique et organisée, tels étaient mes objectifs en proposant à mes troisièmes de sketchnoter leur cours. Avec en prime, l’idée bien sûr d’y prendre du plaisir. Mais sketchnoter pour skechnoter n’aurait pas eu, selon moi, beaucoup de sens, il me fallait donc transformer l’opération en un véritable outil méthodologique que les élèves pourraient ensuite s’approprier. Associée à un travail sur la prise de notes, l’étape sketchnote est donc intervenue chez moi en fin d’activité. En collège, il m’a en effet semblé plus judicieux de le proposer, à l’image de la fiche de révision, comme une trace récapitulative complémentaire du cours que comme un préalable. 

sketchnote ton cours Read More

Trésor de guerre, Souvenirs de Poilus.

Un mouchoir brodé et encore imprégné du parfum de la fiancée, un bouton arraché au manteau d’un officier, des dominos maintes fois tombés et relevés au fond d’une tranchée … Ils sont nombreux et émouvants ces souvenirs de guerres, ces objets, ces écrits ramenés du front par le Poilu enfin rentré ou malheureusement envoyés à la famille endeuillée. Vestiges d’une Histoire commune et traces d’un passé personnel, ils racontent à la fois notre Histoire et disent, celle intime et privée, d’un soldat parti au front, ainsi que celle des siens restés à l’arrière. C’est dans le cadre de notre séquence sur la 1ere Guerre mondiale que j’ai proposé à mes troisième de concevoir une boîte de famille renfermant les objets, les écrits, les documents d’un Poilu de la 1ere Guerre. Un écrin précieux qu’on imagine conservé depuis des années et racontant une vie, une destinée. Des boîtes d’une émotion rare qui racontaient aussi l’Histoire …

Si vous pratiquez l’exercice de la Boîte à lecture, alors vous savez sans doute que les élèves s’investissent beaucoup dans ce genre de travaux. Ils et elles déploient à ces occasions des trésors d’inventivité et de créativité. Connaissant mes troisièmes, je savais déjà ne pas être déçue, mais je ne m’attendais pas, avec ce projet Trésor de guerre, à recevoir de si émouvants travaux. Plongeant parfois dans leur propre histoire familiale, enfermant dans leur boîtes de métal, de vrais souvenirs de famille datant de 14-18, certains ont su donner à ce projet, une dimension personnelle et authentique que je n’avais même pas envisagée. Fictives ou authentiques, leurs boîtes Trésor de guerre avaient pour mission de raconter une histoire, de faire revivre à travers écrits, objets et documents reconstitués, une vie passée dans les tranchées … Un exercice ambitieux, mais un pari gagné ! 

Les grandes lignes de l’exercice

Imaginer et réaliser la boîte à souvenirs de guerre d’un soldat français de la guerre de 14-18. Pensée comme une précieuse boîte de famille, elle renfermera des documents écrits d’époque et des objets souvenirs ayant appartenu à un Poilu. Ces objets-mémoires raconteront son histoire, sa vie sur le front et celle de sa famille restée à l’arrière.

La boîte et son contenu

  • La boîte : en fer, en bois ou en carton la consigne principale était de parvenir à lui donner un aspect ancien, vieilli. Pour ma part, j’ai laissé aux élèves la possibilité d’utiliser une boîte déjà existante (vieille boîte à gâteaux ou de bouillon par exemple …) mais valorisé ceux qui avaient fait le choix de fabriquer eux-même un écrin à l’aspect ancien. 
  • L’intérieur de la boîte : pour la garnir, les élèves ont utilisé la fiche consigne proposée en fin d’article. Ils y ont donc déposé à ma demande : 4 écrits imposés, 2 écrits libres de leur choix et 6 objets (confectionnés par leurs soins ou non). Pour faciliter l’identification et l’évaluation des travaux, ils ont aussi placé dans leur boîte une fiche synthèse, disponible en fin d’article également. 

Quels écrits ? Quels objets ?

Parmi les trésors déposés dans leur boîtes, mes élèves se devaient de respecter quatre formats imposés et évidement travaillés au cours de notre séquence : 

  • Un carnet militaire renseigné et complété au nom du soldat. Mes 3eme ayant travaillé sur le site Mémoire des Hommes avec ma collègue d’Histoire, ils avaient la possibilité d’endosser la véritable identité d’un Poilu de 14-18 et d’utiliser les informations recueillies sur le site. Prévoyez de fournir un carnet vierge, ou si vous demandez à vos élèves de le fabriquer, je vous conseille de lister avec eux les éléments à y faire figurer. Une séance de recherches documentaires en salle informatique ou au CDI peut être la bienvenue.
  • Une carte postale envoyée au soldat et écrite depuis l’arrière. 
  • Un exemplaire du journal Le Poilu Déchaîné contenant deux courts articles. Ici, j’ai fourni aux élèves une version vierge à compléter. 
  • Une lettre manuscrite écrite par le soldat. Petite particularité de la lettre, elle se doit d’expliquer la présence dans la boîte des six objets. (Voir le sujet à télécharger, en fin d’article) 

trésors de guerre, boîtes à souvenirs de Poilus

Les écrits libres : pistes, idées …

Planche de tickets de nourriture, paroles de la chanson de Craonne, bon pour une permission accordée, feuille d’hospitalisation ou de soins, carte de correspondance militaire, fascicule ou ordre de mobilisation, certificat de bonne conduite, récompense pour acte de bravoure, avis de décès, carte d’infirmier … Les pistes ne manquent pas et là encore, n’hésitez pas à intégrer à votre projet une phase de recherches documentaires afin de guider vos élèves. Une collaboration étroite avec votre collègue documentaliste et votre collègue d’Histoire-Géographie est vivement conseillée. Ils ou elles auront certainement les ressources et les références qui pourraient venir à vous manquer. Et comme pour les objets, encouragez les élèves à aller piocher des pistes et des idées dans la correspondance des Poilus. 

Quels objets ?

Si j’avais bien glissé quelques idées, je dois dire ici que la magie de ce type de devoirs a opéré … mes élèves ont parfois su faire de fonds de tiroir de véritables souvenirs de guerre ! Et quand certains ont exhumé d’un grenier, d’authentiques trésors de famille, l’émotion était garantie. Voici donc ici, la liste de ce que j’ai pu leur proposer à titre d’exemples et celle aussi de leurs trouvailles et bonnes idées : 

  • Mes suggestions : un bijou, une photographie, un carnet de croquis contenant des dessins griffonnés dans la tranchée, des fleurs séchées, une médaille militaire, une pièce de tissus (mouchoir, morceau de dentelle …), une montre ancienne, une vieille clé, une plaque d’identification militaire (française).

  • Leurs trouvailles : de vieux dés, un jeu de tarot, de vieux dominos, des balles, des douilles, de vieilles pièces de monnaie, des boutons, des objets artisanaux fabriqués dans les tranchées (pipe et cuillère en bois sculpté, vase sculpté dans une douille d’obus), une boussole, des briquets, une boîte d’allumettes, une mèche de cheveux, une paire de gants en dentelle, de vieilles montres à gousset, des livres anciens, des flasques, une cantinière en émail, une peigne, des croix chrétiennes, un cierge … 

Evaluer ? Comment ?

Pour ce projet, j’ai attribué deux notes à chaque élève et c’est un choix que je ne regrette pas. Comme souvent pour ce type de travail, j’insiste sur la partie rédactionnelle et veille à ce que créativité, investissement et travail d’écriture soient justement appréciés, ce qu’il m’a justement été possible avec cette double évaluation. Les élèves ont donc obtenu ici :
– Une note sur 20 pour la lettre manuscrite.
– Une note sur 20 pour la boîte et son contenu (14 points au total pour le contenu des écrits, chaque écrit rapportant 2 points + 6 points pour la fabrication de la boîte, des écrits et des objets : soin / qualité des créations ou des reproductions / investissement). 

(Pour le détail du barème, je vous propose de télécharger en fin d’article ma fiche de notation.)  

Enfin, pour tout vous dire sur ce projet, j’ai été si émerveillée à la correction et si reconnaissante des trésors qu’ils acceptaient de me confier que je proposerai une nouvelle fois ce travail à de futurs 3eme. Ces boîtes aux trésors dégageaient pour beaucoup une émotion véritable et racontaient une vraie histoire. Mes élèves ont su avec talent faire revivre le passé, le temps de l’ouverture d’une boîte … un projet fort qui ici a fait l’unanimité. 

Télécharger la fiche consignes

Télécharger la fiche évaluation

Télécharger la fiche synthèse élève

Si vous tentez l’exercice, n’hésitez à m’envoyer par mail les photos des créations de vos élèves, j’aurais plaisir à les partager avec votre accord avec nos collègues d’Instagram. Et si vous avez des questions sur le projet, n’hésitez pas non plus à les poser par mail ou en MP. Enfin, sachez que pour cette même séquence, l’activité Carte postale sonore et toujours disponible et détaillée ici

A très bientôt ! 

Céline. 

la bande à Baudelaire-blog-école-français

informer s'informer déformer la presse en 4eme semaine de la presse fiche outil vidéos clemi

Entrer dans la presse.

Lire la presse et déjouer les pièges de la désinformation, un vaste programme pour nos élèves de quatrième qu’il s’agit souvent déjà de familiariser avec ces types d’écrits et cet univers qu’ils ne fréquentent que trop peu. Plonger au coeur de la presse, c’est se retrouver dans le grand tourbillon d’une actualité galopante, concurrencée par Internet et au jargon bien établi. Information, source, médias, réseau social … pas facile de faire le tri. En associant vidéos et fiche de travail, découvrez ici une séance d’introduction qui ne répond qu’à un seul objectif : poser simplement et avec efficacité les définitions de ces mots clés.

Quels sont les 3 critères qui définissent une information ? Comment l’information est-elle hiérarchisée ? Qu’est-ce qu’une source ? Quelle différence y a-t-il entre un média et un réseau social  ?… Autant de questions auxquelles les élèves de quatrième se doivent de trouver rapidement des réponses, lorsqu’il s’agit de naviguer sur les eaux agitées de l’actualité. Pour les y aider, je vous propose justement de visionner les vidéos du CLEMI (Centre de liaison de l’enseignement et des médias d’information) et d’utiliser une fiche support sur laquelle ils pourront fixer les définitions de ces toutes premières notions. 

Les objectifs de la séance : (durée de l’activité 1h)

  • Comprendre et définir les premiers mots clés de la séquence. 
  • Initier à la prise de notes.

Comment procéder ?

Le plus simplement possible. Sur la fiche, j’ai choisi de fixer les différentes questions abordées dans les vidéos. Lisez d’abord avec vos élèves les questions de la fiche, afin qu’ils sachent déjà ce à quoi ils devront être attentifs.ves lors des visionnages. Puis, visionnez les vidéos, leur rythme est assez rapide (le format est très court), je vous conseille donc de les faire regarder deux fois. Surtout, si vous profitez de l’exercice pour initier vos 4eme à la prise de notes. Procédez ensuite à une mise en commun, finale ou au terme de chaque question travaillée, c’est comme vous le souhaitez. 

Vidéo n°1 : C’est quoi une information ? 

Question travaillée : Quels sont les 3 critères qui définissent une information ?

Vidéo n°2 : C’est quoi une source ? 

Questions travaillées : Qu’est-ce qu’une source ? Pourquoi en avoir plusieurs ? Pourquoi une source parle-t-elle ?

Vidéo n°3 : La hiérarchie de l’information.

Question travaillée : Quels sont les 4 critères pour classer une information ?

Vidéo n°4 : Un réseau social ce n’est pas un journal

Questions travaillées Qu’est-ce qu’un réseau social ? Pourquoi un journal est-il différent d’un réseau social ? 

Vidéo n°5 : C’est quoi une fake news ? 

Question travaillée : Qu’est-ce qu’une Fake News ? (La vidéo est riche en informations et en définitions, je vous conseille donc de la réutiliser et de creuser le sujet dans le cadre d’une séance spécifique sur les fakes news. Sur cette question, je vous signale l’excellent ouvrage C’est quoi les Fake News publié aux éditions Milan.)

Télécharger la fiche de travail 

SCOOP ! Parce que cette séquence sur la presse et les médias me semble fondamentale et parce qu’à l’image du traitement de l’information elle est aussi toujours en évolution, je vous prévois par ici d’autres petits articles ! Alors, pour rester informé.e.s et ne rien manquer de notre actualité, n’hésitez pas à suivre le blog ou à me rejoindre sur Instagram ! A bientôt ! 

Céline.

la bande à Baudelaire-blog-école-français

On ne présente plus cet incontournable des soirées jeux entre amis ou du dimanche après-midi en famille. Dans un placard, sur une étagère, nous avons tous et toutes notre exemplaire. Et parce que jouer au Scrabble, c’est travailler l’orthographe, il nous semble aussi évident de lui faire une petite place dans la salle de classe ! Comment ? C’est très simple, on vous le sert même sur un plateau ! TÉLÉCHARGER IMPRIMER JOUER autant de mots gagnants et faciles à placer ! 

Ce qu’il vous faut

  • des lettres en bois type lettres de Scrabble (Action) 
  • le plateau de jeu à télécharger
  • les règles du jeu à télécharger
  • les feuilles scores à télécharger
  • des feuilles cartonnées colorées pour les présentoirs 

Le matériel :

De format A4, le plateau offre un rectangle de 8 cases par 14, ce qui certes réduit un peu la taille des mots, mais limite l’encombrement. Les règles du jeu, qui permettent d’allonger les mots de l’adversaire en ajoutant une ou plusieurs lettres offrent alors la possibilité d’avancer dans la partie. Mais en soit, le plateau n’est pas un indispensable, vos élèves peuvent très bien disposer leurs lettres à même la table ou dépasser du cadre s’ils souhaitent disposer un mot plus long. L’essentiel ici est qu’ils et elles travaillent l’orthographe. 

Pour les lettres, je vous conseille de lorgner régulièrement du côté du magasin Action qui propose dans son rayon de loisirs créatifs et à un prix dérisoire de petites lettres en bois. Personnellement, j’ai acheté trois boîtes de 200 lettres que je compte trier et répartir dans plusieurs petits pochons. 

Enfin, pour protéger leurs lettres des coups d’oeil indiscrets de l’adversaire, vos élèves disposeront celles-ci sur un petit présentoir. Là encore, faisons simple ! Un rectangle de feuille Canson d’une largeur de 8cm et plié en deux fera office de barrière aux tricheurs. A l’abri du rabat, les joueurs pourront également organiser leurs lettres et composer leurs mots. 

Comment jouer ? 

En groupe ou en binôme, lors d’une séance dédiée à l’orthographe, en atelier autonome ou à la fin d’un contrôle … tout est possible ! L’idéal étant bien sûr de combiner à l’activité l’utilisation du dictionnaire. En cas de litige orthographique, les règles du jeu (à faire lire au préalable) offrent la possibilité aux joueurs de contester le mot posé par l’adversaire. Situation fort pratique, vous en conviendrez pour manipuler le dictionnaire et travailler l’air de rien l’orthographe. Côté victoire, chaque lettre rapportant un point, les joueurs additionnent les lettres puis les mots sur leur feuille de score. Celui qui a le nombre de points le plus élevé remporte la partie. 

Télécharger le plateau de jeu

Télécharger les règles du jeu

Télécharger la feuille de scores

Si vous aussi vous êtes parfois adeptes d’une pédagogie, osons le mot : récréative et si les parties de jeux en classe ne vous font pas peur, vous trouverez de quoi dans la rubrique Apprendre / Jouer. Et pour le partage de bonnes idées ou de conseils, n’hésitez pas à venir les échanger ici ou sur Instagram !  Je vous attends ! 

Céline.

la bande à Baudelaire-blog-école-français

Dire l’amour avec des expressions imagées

Conter fleurette, faire les yeux doux, déclarer sa flamme ou tenir la chandelle … quand il est question d’amour, ce ne sont pas les mots qui manquent ! Notre jolie langue qui sait si bien sublimer la passion, sait aussi très bien jouer avec les images. Travailler les expressions idiomatiques liées à l’amour, imager le sentiment amoureux et en restituer toutes les nuances, voilà ce que je vous propose aujourd’hui avec cette fiche de vocabulaire, à faire compléter par toutes vos Juliette et vos Roméo ! 

En matière d’amour, le français sait y faire, nombreuses et riches sont les expressions idiomatiques qui peuplent notre langue. Je vous propose d’en fixer quelques unes ici en faisant remplir par vos élèves cette petite fiche de vocabulaire. Pour simplifier la prise de notes, n’hésitez pas à vidéo-projeter le document en couleurs. Si vous le distribuez en noir et blanc, demandez à vos jeunes tourtereaux d’en ajouter eux-mêmes un peu, histoire de rendre le tout un peu plus plaisant. Enfin, si vous souhaitez ajouter une activité plastique à votre séance, n’hésitez pas à télécharger notre fiche L’amour en bocal toujours disponible ici

Télécharger la fiche Dire l’amour avec des expressions imagées. 

Télécharger la version corrigée. 

Comme toujours, n’hésitez à partager les créations de vos élèves (4eme ou autres) en me taguant sur Instagram ! A très bientôt ! 

Céline.

la bande à Baudelaire-blog-école-français

La bande à Baudelaire leçon à manipuler

Manipuler les figures avec style.

Manipuler pour apprendre, associer gestes et lecture, prendre les choses en main pour aider sa mémoire … voilà en quelques mots comment résumer mon idée de départ. Penser l’élève comme l’acteur de ses apprentissages, c’est peut-être aussi aller plus loin et imaginer son corps en action lorsqu’il est question d’apprendre une leçon. Vous l’aurez compris, avec cette première leçon à manipuler, je me lance dans l’expérimentation, je tâtonne, je teste et mes élèves aussi. Nos premiers cobayes ? Les figures de style ! Stylées, manipulées, voici j’espère bien résumées, les deux leçons que je vous propose ici.

Composition des livrets : 

  • Le premier livret vous propose de travailler les figures de style suivantes : périphrase / comparaison / métaphore / personnification / allégorie / métonymie / synecdoque / parallélisme / chiasme. 
  • Elles sont regroupées en trois catégories : les figures qui créent des images / les figures qui opèrent des glissements de sens / les figures de construction. 
  • Le second livret vous propose de travailler les figures de style suivantes : répétition / anaphore / accumulation / gradation / exagération / hyperbole / antithèse / oxymore / euphémisme / litote.
  • Elles sont regroupées en trois catégories : les figures d’insistance et de répétition / les figures d’opposition / les figures d’atténuation. 

Ce qu’il vous faut pour composer vos livrets

  • nos deux leçons imprimées en recto-verso 
  • nos deux pages de définitions
  • de la colle
  • une paire de ciseaux
  • un texte à travailler ou votre corpus d’exemples 

Le déroulé de la séance

Distribuez votre livret et la colonne de définitions. Les définitions sont mélangées, les élèves doivent donc les lire, les découper, les positionner en face de la bonne figure de style puis coller après validation.

Une fois les définitions mises en place, les élèves doivent alors compléter le rabat de droite en y inscrivant des exemples adéquats (que vous avez distribués ou qui sont à relever dans un texte).

Lorsque les pages intérieures des livrets sont justes et complètes, les élèves peuvent alors découper le rabat de droite (en suivant le marquage proposé).  La leçon peut alors être manipulée, les petites languettes jouent leur rôle de  caches, mais les catégories de figures de style restent lisibles. En utilisant les petits volets à leur disposition les élèves peuvent alors mémoriser seuls leur leçon, occulter la définition et l’exemple, tenter de les restituer. Il leur est aussi possible de travailler sur le corpus d’exemples en n’ouvrant que le rabat de droit, charge à eux ensuite de désigner la bonne figure de style.  

Télécharger le livret 1

Télécharger les définitions et le corrigé du livret 1

Télécharger le livret 2

Télécharger les définitions et le corrigé du livret 2

Si vous avez été séduit.e par cette première proposition, je vous invite à rester dans les environs. Ces petites leçons sont follement amusantes à concevoir et il semblerait que mes élèves aiment tout autant que moi les manipuler. Affaire à suivre donc …

Céline.

la bande à Baudelaire-blog-école-français
cocotte en papier Harry Potter cootie catcher La bande à Baudelaire expecto patronum patronus

La cocotte magique : Expecto Patronum

Vous rêvez d’invoquer un Patronus en un tour de main ? Ou vous souhaitez ardemment offrir un peu de magie à vos élèves ? Peut-être vous manque-t-il cet allié précieux qui ferait de votre cours de défense contre les forces du mal, le cours le plus attendu de l’année ? En deux coups de ciseaux et quelques pliages, je vous propose de confectionner une cocotte magique Expecto Patronum ! Biche, cerf, loup, chat, lapin … découvrez les vôtres et invitez-les aussi grâce à notre petit sujet d’écriture à vous protéger de Vous-savez-qui …

C’est maintenant simple comme bonjour d’invoquer un Patronus ! Et avouons que cela peut s’avérer bien utile par les temps qui courent ! En ce qui me concerne, si j’ai hâte de proposer cette petite activité créative à mes élèves, parce que je sais qu’elle leur fera plaisir, j’ai aussi une petite idée derrière la tête. Associée à un petit sujet d’écriture, la cocotte magique leur permettra de découvrir leur Patronus, mais aussi de le convoquer face à cette obscure et étrange silhouette qu’ils croiseront au coeur de la Forêt Interdite … 

En effet, en prenant appui sur le tome 1 des aventures de notre sorcier préféré, je leur ai concocté un petit sujet d’écriture qui leur demandera de décrire leur Patronus. Ce portrait féérique viendra conclure en 5eme notre travail sur la description et les expansions du nom. Et pour ajouter une touche de magie, le sujet est une petite vidéo animée qu’il vous suffit de vidéo projeter en boucle. Je vous la glisse ci-dessous, ainsi que la version PDF à imprimer au cas où. Pour télécharger la vidéo, rien de plus facile,  cliquez sur la vidéo (doucle clic ou clic droit puis télécharger).

Télécharger les consignes d’écriture au format PDF

Pour la cocotte, une bonne paire de ciseaux, quelques pliages (faites appel à vos souvenirs d’enfance, vous verrez c’est délicieux !) et le tour est joué ! Et si vous ne souhaitez pas forcément l’associer à la production d’écrit proposée ici, sachez que l’objet ferait en lui même un parfait petit cadeau de calendrier de l’avent. Ou, si comme moi, vous êtes adepte des ateliers de fin d’année à l’école des sorciers, alors la cocotte magique peut être une petite activité sympathique pour vos élèves, sans réelle difficulté et à petit budget ! 

Télécharger la cocotte magique Expecto Patronum

On se retrouve très vite pour de nouvelles créations ! En attendant, n’hésitez pas à parcourir la rubrique, elle s’enrichit peu à peu et j’ai toujours plaisir à concevoir et partager avec vous toutes sortes d’idées ou documents en lien avec l’univers de notre collège préféré !  

Céline.

la bande à Baudelaire-blog-école-français

fiche outils écrire une carte postale sonore mettre en voix une lettre

Ecrire une carte postale sonore

Se glisser dans l’uniforme d’un Poilu, lui emprunter ses mots et les mettre en voix. Imaginer ces écrits des tranchées, ceux qui disent le froid, la mort, les rats … Ecrire, puis dire les maux de la 1ere Guerre, les faire entendre. Maux de guerre, paroles de poilus, c’est le projet mené cette année avec ma classe de 3eme. L’objectif ? Ecrire et mettre en voix une lettre en cours de français pour ensuite la transformer en carte postale sonore dans le cadre du cours de musique. Vous dire qu’il n’y a qu’un pas entre ces deux étapes serait vous mentir, mais il y a quelques fiches de travail que je vous propose aujourd’hui, si l’aventure vous tente vous aussi. 

Read More

diplôme Harry Potter potions

Sorcières, sorciers, vous voici diplômé.e.s !

Adepte de l’école des sorciers, vous trouvez que le LSU manque de paillettes ? Vous rêvez d’encourager ou de récompenser vos apprentis magiciens avec des diplômes made in Poudlard ? Voilà qui est fait ! Il n’y a plus qu’à les imprimer puis à les personnaliser. Pour la cérémonie, on vous laisse faire, mais pensez quand même à nous garder une place lors du grand banquet !

diplôme Harry Potter grimoires

Qui a dit qu’une année à Poudlard était de tout repos ? Cours de potions, conception de grimoire, exercices de divination, cours de baguettes, sorts et enchantements … cela en fait des compétences et des savoirs-faire à valider ! Voilà de quoi bien garnir un Livret de Sorcellerie Universel ! Sans oublier bien sûr, la Coupe des quatre maisons, les B.U.S.E.S et l’épreuve de fin de cycle. Et si en plus, il vous arrive de croiser un troll des cachots dans les toilettes, il y a fort à parier que votre année soit très chargée …


Et parce qu’ils n’auront sans doute pas démérité, je vous propose donc pour vos élèves un Livret de Sorcellerie Universel et surtout une série de diplômes à imprimer puis à personnaliser. Il vous suffira ensuite de les décerner à vos jeunes sorcières et sorciers au terme d’une séance, d’un exercice ou à la fin de période ou de votre séquence Harry Potter. Pour le L.S.U à vous de décider : appréciations des professeurs de Poudlard, tampon, signature de Dumbledor à coller, auto-évaluation … les idées ne manquent pas !

Nos diplômes : 

  • Grand maître des potions
  • Grand maître des baguettes
  • Grand maître des grimoires 
  • Grand maître des sorts et enchantements 
  • Grand maître des divinations 
  • Diplôme de fin de période (spécial PE)
  • Diplôme de fin d’études
  • Coupe des quatre maisons (gestion de classe Harry Potter) 
  • L.S.U Livret de Sorcellerie Universel 
  • Diplôme vierge à adapter selon vos goûts 

N’hésitez pas non plus à associer un exercice à chaque diplôme : élaboration d’une recette de potion magique, fabrication d’un grimoire (voir ici), rédaction de prédictions pour le cours de divination, fabrication de baguettes … Les travaux d’écriture sur les formules magiques, autres sorts et enchantements sont également très riches : étymologie grecques ou latines, utilisation du subjonctif présent, de l’impératif, travail sur les rimes, assonances ou allitérations … Je suis sûre que vous ne manquerez pas d’idées ! 

Télécharger les dix diplômes Harry Potter

 Comme toujours, n’hésitez pas à partager le lien de cet article. Si vous avez d’autres envies ou idées, n’hésitez pas à demander par ici ou sur Instagram ! Surveillez les hiboux, d’autres petites choses arrivent par ici … 

A bientôt ! 

Céline.

reading corner in classroom tree read books school salle de classe cdi coin lecture

Un coin lecture dans la salle de classe !

Dédier en classe un espace à la lecture ? Lui faire une place entre nos murs ? Ici, on crie : OUI ! Et si vous aussi, vous rêvez d’un coin d’étagère, de deux coussins posés par terre et d’élèves savourant le plaisir de lire, alors vous comprendrez pourquoi on adore, eux et moi, ce petit bout de salle … 

Read More

the fault in our stars-DIY-book box-boite-lecture-compte-rendu

La boîte à lecture

Et si en les mettant en boîte, on en disait long sur nos lectures ? Déjà bien connue de nos pratiques, la boîte à la lecture est une façon originale et esthétique de restituer et d’évaluer une lecture longue. Attention, prêts ? À vos cartons ! 

J’adore ! J’adore, ces boîtes qui renferment les mille et un trésors précieusement récoltés tout au long de notre lecture. Qu’elle soit collective ou individuelle, la confection d’une boîte à lecture est toujours un moment apprécié des élèves. Beaucoup d’entre eux s’investissent grandement dans ce type d’exercice et y prennent un réel plaisir. Un plaisir que vous partagerez à l’ouverture, promis !  Read More

sketchnoting sketchnote cours de français

Sketchnote de séquence

Ce n’est pas toujours facile de se lancer dans la création d’une séquence, d’organiser ses idées, de faire le tri, de prioriser. To do list, post-it, petit carnet … avant ici tout y passait, il était donc évident qu’il me manquait un outil ! Alors, pour qu’émulation ne devienne pas synonyme de dispersion et pour que créativité rime avec organisée, je vous propose aujourd’hui deux petites fiches pour … sketchnoter !

Read More