Graines d’histoires, récits à faire pousser.

faire écrire les élèves collège 6eme 5eme 4eme 3eme français
Graines d’histoires, pousses de récits, plants d’aventures … ici je vous propose une petite activité d’écriture pour aider vos auteurs en herbe à faire de leur imagination un terreau fertile ! Alors, à vos bottes et à vos stylos !

Ils sont nombreux nos auteurs à comparer jardinage et écriture : semer, faire pousser, fertiliser, voir éclore et s’armer de patience. Et puis, dans les deux cas aussi, beaucoup de labeur et la récompense tant attendue de voir naître et grandir, la fleur ou l’histoire. Aujourd’hui, ce sont donc des petits sachets de mots à semer que je vous propose de concevoir puis de cultiver avec vos élèves.

écrivain en herbe, graines d'histoire

Ce qu’il vous faut : 

  • Notre kit pour concevoir vos sachets de graines ( = sachets, pousses de récits et une fiche consignes, le tout à imprimer)
  • des attaches parisiennes 
  • une imprimante 
  • des feuilles de couleur verte
  • une paire de ciseaux
  • une machine à coudre, mais pas de panique un bon tube de colle ou du making tape feront aussi très bien l’affaire si vous n’avez pas l’âme d’une couturière ! 

Tout d’abord quelques mots sur nos petits sachets, car vous le savez sans doute j’adore intégrer un peu de manipulation à mes activités. Ici, clairement l’objectif est des plus simple : il s’agit d’écrire une histoire, point. Oui, mais voilà … parfois, l’imagination ça ne pousse pas comme ça. Alors pour aider et stimuler nos jeunes brins d’écrivains, l’idée est de semer sur leur cahier des graines d’histoires, soit des mots qui feront office d’embrayeurs, de lanceurs de récit si vous préférez. Charge ensuite aux élèves d’utiliser ces mots et de faire croître leur histoire. Maintenant que vous savez tout, place à la réalisation. 

Etape 1 : Imprimer les sachets et découper en colonne. Le recto et le verso du sac sont ainsi sur une même bande et sont reliés par leur base. Plier votre bande en deux de façon à assembler votre sachet.

Etape 2 : Coudre les bords et le bas de votre sachet. Laisser une ouverture au dessus. N’oubliez pas de faire quelques points en arrière pour sécuriser votre couture. Si vous n’êtes pas adepte de la machine à coudre, pas de souci, il vous suffit de coller les bords à la colle ou au masking tape. A ce stade vous pouvez même choisir de coudre ensemble de belles pages de livre, effet vintage garanti ! Il vous suffira ensuite d’imprimer une étiquette Graines d’histoires et de la coller dessus.

Étape 3 : Si vous avez opté pour la couture, vous obtenez deux fils de chaque côté de votre sac (soit deux fils au recto et deux fils au verso). Repasser à l’aide d’une aiguille l’un des fils dans un point afin qu’il rejoigne son petit camarade. De cette façon, vous pouvez ensuite nouer vos fils à chaque extrémités de votre couture.

Étape 4 : Imprimer et découper vos petites graines d’histoire. (A ce stade, si vous possédez la machine Silhouette Portrait faite-la travailler pour vous !)

Pour les graines, j’ai opté pour quatre mots assez simples. On retrouve souvent un lieu, un objet, un petit animal ou insecte et j’ai choisi d’intégrer un mot de liaison. Libre à vous d’apporter d’autres éléments si vous le souhaitez. D’ailleurs, le document que je vous propose dispose de petites graines sans texte afin que vous puissiez y ajouter vos propres mots. Pour ma part, je compte donner ces graines vierges à mes élèves en leur demandant d’y inscrire un mot de leur choix pour les prochains cultivateurs. 

Etape 5 : Imprimer et découper notre fiche consigne.

Etape 6 : Garnir vos sachets. Comme je vous le disais plus haut, j’ai choisi de n’y glisser que quatre mots, mais vous pouvez aussi faire tout autre selon le niveau.

graines de récits, des mots à faire pousser

Etape 7 : Replier le haut de votre sachet et fermer par une attache parisienne. J’ai confectionné une trentaine de petits sacs, mais vous pouvez très bien choisir de n’en faire qu’un pour deux.

Télécharger la fiche consignes

Télécharger les fiches pousses (mots)

Télécharger les sacs graines d’histoire

Vos plans de récits sont prêts ! Il ne vous reste donc plus qu’à procéder à la distribution et à semer bien en rang. Prenez soin de vos écrivains, arroser-les régulièrement de consignes et de patience. N’hésitez pas à tutorer si besoin et user abondamment des engrais bios, je vous conseille les marques Larousse et Petit Robert ! 

A bientôt ! 

Céline. 

la bande à Baudelaire-blog-école-français